Passer au contenu

/ Département de psychologie

Rechercher

Experts en : Psychologie de la santé

Achille, Marie

ACHILLE, Marie

Directrice, Professeure agrégée

Mes intérêts de recherche sont tous axés sur l’expérience humaine face à la maladie chronique, mais surtout face au traitement et aux technologies médicales de pointe utilisés pour traiter la maladie. Mon champ de prédilection est la transplantation d’organe et je travaille en étroite collaboration avec les équipes de transplantation rénale et pancréatique du CHUM, avec qui j’ai développé un programme de recherche en psychologie de la transplantation. Les projets en cours touchent à l’adaptation, la compliance et la satisfaction suite à la greffe, à l’évaluation et au suivi des donneurs vivants, et aux problématiques particulières des jeunes greffés. Ces activités de recherche sont doublées d’activités d’expertise clinique et de formation qui s’intègrent à la mission du SICHUM, qui vise à resserrer les liens entre le milieu universitaire et les milieux de soins de santé du CHUM.

Lire plus…

Profil complet

D Antono, Bianca

D ANTONO, Bianca

Professeure agrégée

Différences hommes/femmes: Rôle du stress, de l'hostilité et des fonctions du système nerveux autonome dans la santé et la maladie cardiovasculaire; détresse psychologique et syncopes récurrentes; risque pour l'hypertension/maladie coronarienne/insuffisance cardiaque, sensibilité à la douleur et impact clinique; interventions psychologiques ou psychophysiologiques.

Méthodologies utilisées:

Études expérimentales et/ou prospectives avec entrevues psychosociales, monitoring physiologiques et tests sanguins. Validation écologiques des données avec monitoring des comportements, émotions et/ou symptômes au quotidien.

Lire plus…

Profil complet

DAIGNEAULT, Isabelle

Professeure titulaire

Mes intérêts de recherche portent principalement sur l’agression sexuelle des enfants et des adolescents et je fais partie des chercheurs membres du Centre de recherche interdisciplinaire sur les problèmes conjugaux et les agressions sexuelles (CRIPCAS). Deux axes plus précis se dégagent de mes travaux. Le premier vise la compréhension de la variabilité des trajectoires de vie après une agression sexuelle durant l’enfance ou l’adolescence, notamment l’implication de processus tels que la résilience ou encore la psychothérapie dans le fonctionnement psychologique ultérieur. Le deuxième porte sur la prévention primaire, secondaire et tertiaire de l’agression sexuelle d’enfants et d’adolescents, notamment sur l’efficacité des interventions visant à réduire l’incidence de l’agression sexuelle chez les jeunes.

Je dirige le Laboratoire de recherche sur les trajectoires de santé et de résilience de jeunes agressés sexuellement : TRAJETS. TRAJETS s’intéresse à toutes les trajectoires de vie des jeune qui ont été exposés à la violence sexuelle durant l’enfance ou l’adolescence. Nous visons d’abord à documenter les conséquences de l’agression sexuelle sur la santé physique et mentale des jeunes. Ce faisant, nous étudions la manière dont l’agression sexuelle interagit avec différents contextes de vie pour entrainer des conséquences plus ou moins néfastes pour les jeunes et la manière dont ces conséquences évoluent à court, moyen et long termes.

Les facteurs de risques qui se superposent à l’agression sexuelle, comme la maltraitance ou la négligence, et les facteurs de protection qui peuvent coexister avec l’agression sexuelle, comme le soutien social, sont au cœur de nos études. Ces facteurs de risque et de protection nous permettent de mieux connaitre ce qui facilite ou entrave le développement des jeunes lorsqu’ils ont été agressés sexuellement.

Par nos études, nous souhaitons contribuer à forger les capacités de résilience des jeunes, de leurs familles et de leurs milieux de vie.

Lire plus…

Profil complet

Lasry, Jean-Claude

LASRY, Jean-Claude

Professeur honoraire

Psychologie de la santé: Cancer, qualité de vie et santé mentale - Conséquences des interventions chirurgicales, des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie, au niveau des patients et de leurs familles : symptômes psychiatriques, relations maritales, dysfonctions sexuelles, réseau de soutien social, image corporelle, communication, mécanismes de défense, etc. Étude épidémiologique de la santé mentale des Québécois: taux de maladies psychiatriques de divers groupes ethniques, selon le genre, l'ethnicité, l'impact de l'immigration, la durée de séjour, etc.

Psychologie interculturelle: Adaptation des immigrants et des groupes ethniques provenant de divers pays (Haïti, Maroc, Liban, Italie ...) ou ayant diverses religions (catholique, protestante, juive, musulmane ...). Adaptation aux plans psychologique, social, professionnel, psychiatrique, familial, etc. Analyse comparative des modes d'acculturation, des structures familiales, des processus identitaires, de la discrimination, des mariages endogames et exogames, etc.
Lire plus…

Profil complet

Meilleur, Dominique

MEILLEUR, Dominique

Professeure agrégée

Mes intérêts de recherche portent sur l'adolescence, plus particulièrement sur les problèmes de comportements (variés) pouvant se présenter à cette période et qui nécessitent une intervention sans nécessairement avoir la pleine collaboration du jeune. Je m'intéresse aux facteurs associés à l'évaluation et aux variables susceptibles d'influencer les résultats des interventions proposées.

Lire plus…

Profil complet

SULTAN, Serge

Professeur titulaire

Mon activité de recherche se situe au confluent de la psychologie de la santé et de la psychologie clinique.

Premièrement, je tente de comprendre quels sont les retentissements psychologiques de la maladie, en prenant en compte les aspects centraux de la qualité de vie et de l’ajustement à la maladie. Je m’intéresse à la mesure et à la détection de la détresse émotionnelle et aux retentissements psychopathologiques de la maladie. Cette modélisation et les mesures subséquentes sont une étape essentielle ouvrant sur l’intervention psychologique.

Deuxièmement, j’étudie les relations soignant-soigné, à travers des notions comme la compréhension empathique. Je cherche à définir et mesurer l’empathie clinique, à comprendre les facteurs favorisant et les freins à l’empathie, à évaluer les effets de l’empathie clinique en santé.

Je développe des recherches dans le domaine du cancer, en prenant en compte l’impact et l’ajustement des maladies sur l’individu, les dyades et la famille. Je dirige donc des travaux tant en psychologie de l’enfant qu’en psychologie de l’adulte.

Mes travaux se fondent sur un aller-retour constant entre recherche et pratique afin de poser des questions de recherche cliniquement pertinentes et d’enrichir l’activité clinique par de nouvelles données.

Je dirige le Centre de Psycho-Oncologie (CPO) au Centre de Recherche du CHU Sainte-Justine. Cette unité accueille des doctorants, post-doctorants, et étudiants en maîtrise et thèse Honors.

Lire plus…

Profil complet