Passer au contenu

/ Département de psychologie

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Déterminants psychosociaux de la santé

BERGERON, Sophie

Professeure titulaire

Je m'intéresse aux aspects psychosociaux et conjugaux de la santé sexuelle des individus et des couples. Une partie importante de mes travaux porte sur le diagnostic, l'étiologie et le traitement de la douleur génito-pelvienne, et ce, selon une perspective interdisciplinaire. Les résultats de mes recherches ont mené au développement de thérapies cognitivo-comportementales de groupe et de couple pour les femmes atteintes et leurs partenaires. D’autres travaux en cours au laboratoire ont trait aux rôles de l’intimité et des traumas interpersonnels dans l’enfance comme facteurs de protection et de risque, respectivement, pour la sexualité des couples. Enfin, un nouvel axe de recherche concerne la santé sexuelle des adolescents et son développement. Nos études sont financées par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et par une subvention d’équipe du Fonds de Recherche du Québec – Société et Culture – l’Équipe SCOUP Sexualité et Couple. Notre laboratoire fait partie du Centre de recherche interdisciplinaire sur les problèmes conjugaux et les agressions sexuelles (CRIPCAS).

Lire plus…

Profil complet

Laurin, Julie

LAURIN, Julie

Professeure agrégée

Dans le cadre d’une perspective motivationnelle (Théorie de l’autodétermination;  Deci & Ryan, 1980, 2000, 2010, 2014, 2017), Dre Laurin étudie le processus interpersonnel du développement familial et les influences situationnelles sur la santé individuelle et les relationnelles optimales.

Plus précisément, Dre Laurin s'intéresse aux influences systémiques du bien-être parental et du couple, ainsi qu’à la coparentalité. Ses travaux portent sur les effets dyadiques et bidirectionnels entre les couples/parents et les enfants. Son projet de recherche actuel examine de manière dyadique et longitudinale l’ajustement familial de familles primipares pendant et après la fin d’un congé parental (RQAP).

Lire plus…

Profil complet

Pagé, Gabrielle

PAGÉ, Gabrielle

Professeure sous octroi adjointe

Comprendre comment la douleur aiguë devient chronique est essentiel au développement de stratégies de prévention et d'intervention précoce afin de réduire les risques de chronicité de la douleur. Un des objectifs de ce programme de recherche est d'identifier différents sous-groupes de patients qui partagent des trajectoires similaires de douleur et d'identifier les facteurs de risque pour des trajectoires de douleur non-résolue. Ces projets combinent une perspective biopsychosociale de la douleur avec des approches méthodologiques innovantes pour comprendre la nature dynamique de l'expérience de la douleur. 

Un deuxième volet de ce programme de recherche vise à explorer l'impact des comorbidités physiques et mentales sur la prévention, l'évaluation, le traitement et l'autogestion de la douleur chronique en soins primaires, secondaires et tertiaires. 

Finalement, les opioïdes jouent un grand rôle dans la gestion de la douleur chronique. Par contre, leur utilisation parmi certains sous-groupes de patients est controversée et il y a peu de données probantes sur l'efficacité à long-terme des opioïdes. Ce dernier volet du programme de recherche vise à examiner l'impact de l'utilisation prolongée des opioïdes sur la condition douloureuse des patients ainsi que de mieux comprendre les facteurs biopsychosociaux qui peuvent influencer les trajectoires de soins chez les patients prenant des opioïdes. Comprendre comment la prise d'opioïdes qui est souvent initiée pour gérer la douleur aiguë se prolongent et devient une thérapie à long-terme permettra d'améliorer les pratiques cliniques. 

Lire plus…

Profil complet