Passer au contenu

/ Département de psychologie

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Théorie de l'autodétermination

JOUSSEMET, Mireille

Professeure agrégée

À la croisée de la psychologie sociale et de la psychologie du développement de l'enfant, mon programme de recherche est ancré dans la théorie de l’autodétermination (Deci et Ryan; 1980, 2000, 2010; Ryan et Deci, 2017). Cette théorie stipule que les tous êtres humains ont trois besoins psychologiques essentiels : la compétence, l’affiliation sociale et l’autodétermination. Mes activités de recherche portent sur le besoin d’auto-détermination des enfants, la satisfaction de ce besoin par leurs agents de socialisation (principalement leurs parents) et leur développement. 

Les devis de recherche que nous utilisons afin de tester nos hypothèses sont surtout expérimentaux  (comme dans le cadre de l'essai contrôlé randomisé évaluant l'efficacité de l'atelier pour parents Nos Enfants ou lors de comparaison de différents types de directives données, p.ex,. Savard et al., 2013; Emond Pelletier et Joussemet, 2017) ou longitudinaux (p.ex., Laurin et al., 2015). 

Lire plus…

Profil complet

Mageau, Geneviève

MAGEAU, Geneviève

Professeure titulaire

Mes recherches actuelles portent sur la définition, les déterminants et les conséquences du soutien à l'autonomie (Grolnick & Ryan, 1989; Mageau & Vallerand, 2003) dans les relations hiérarchiques et, plus particulièrement, dans les relations parent-enfant.

  • Le soutien à l’autonomie réfère au fait qu'une personne en position d'autorité (p.ex., un parent) considère l'autre (p.ex., l'enfant) comme une personne à part entière avec des besoins et des sentiments uniques et ayant droit au respect et à l'autodétermination (Deci & Ryan, 1985, 2000). 
  • Le soutien à l'autonomie est souvent opérationnalisé à l'aide des comportements suivants: (1) reconnaître les sentiments de l'autre, (2) expliquer les raisons derrière les demandes et les règlements et (3) offrir des opportunités de choix et de prise d'initiatives (Grolnick, Frodi, & Bridges, 1984; Koestner, Ryan, Bernieri, & Holt, 1984).

Je m'intéresse aussi aux autres dimensions interpersonnelles clés (c'est-à-dire l'affiliation et l'encadrement) et à la façon dont elles se combinent au soutien à l'autonomie afin de faciliter le fonctionnement optimal.

Finalement, je suis co-directrice du projet de recherche Nos Enfants, dont le but est d'évaluer les effets de l'atelier pour parents "How to talk so kids will listen & how to listen so kids will talk". Cet atelier enseigne aux parents comment offrir un encadrement clair et constant aux enfants, tout en soutenant leur autonomie et en maintenant une relation chaleureuse avec eux.

Lire plus…

Profil complet