Stages et internat

Stage d’initiation au baccalauréat spécialisé

Le baccalauréat spécialisé offre l'opportunité à une trentaine d'étudiants par année de participer à un stage d’initiation à la psychologie (trimestres d'automne et d'hiver - 6 crédits).  Les objectifs de ce stage visent:

  • à développer vos habiletés d’observation, de prise de contact et de réflexion critique;
  • à vous faire découvrir différents rôles professionnels;
  • à vous permettre de faire le lien avec les connaissances théoriques apprises en cours.

Cette insertion dans un milieu sera aussi l’occasion de confronter vos attentes aux réalités vécues dans le milieu de travail et de préciser vos motivations personnelles et professionnelles. Le stage doit être relié à la psychologie et peut se dérouler ailleurs qu’à Montréal. Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’un stage de recherche; vous devez être en interaction avec les personnes (enfants, adolescents, personnes âgées, etc.).

Conditions d’admissibilité pour le stage

Pour être admissible au stage, il faut avoir réussi tous les cours obligatoires de niveau 1000 et 2000 des blocs 71A, 71B, 71C et 71D; il faut avoir maintenu une moyenne cumulative de 3,7 ou plus. Les étudiants sont admissibles seulement s’ils ont complété entre 42 et 66 crédits de cours au programme en date du trimestre d'hiver précédant l'année académique au cours de laquelle ils seront inscrits au stage. La sélection est effectuée sur la base des résultats académiques.

Conditions d’acceptation d’un stage

  • Trouver un milieu de stage permettant un contact direct avec des enfants, des adolescents, des adultes, ou des personnes âgées.
  • Le stage doit être en lien avec la psychologie ou une discipline connexe (par ex. neuropsychologie, travail social, psychoéducation, ergothérapie en santé mentale) et le superviseur, de même que son remplaçant, doivent être membres d'un ordre professionnel. Le stage doit avoir lieu dans un milieu public. Il peut s'effectuer en milieu communautaire, dans les écoles, les CLSC, les hôpitaux, etc.
  • Présenter au milieu choisi, en plus d'une lettre personnalisée de demande de stage, le « Document explicatif à l'intention des milieux de stages » au moment de faire la demande.
  • Suite à l'inscription au cours, faire approuver le milieu de stage par la personne responsable du cours.

Stages des programmes bidisciplinaires

Baccalauréat en psychologie et sociologie

Si vous êtes inscrit au programme bidisciplinaire en psychologie et sociologie, vous pouvez faire un stage dans un milieu de recherche ou de travail.

Stages au doctorat (Ph. D. R/I)

Des stages sont offerts à la Clinique universitaire de psychologie pour les étudiants inscrits au doctorat en psychologie – Recherche et intervention.

  • Les stages sont adaptés à l’option choisie (neuropsychologie clinique ou psychologie clinique);
  • Vous avez accès à une clientèle de tout âge (enfants, adolescents, adultes, aînés), qui présente différentes problématiques (troubles psychologiques variés, troubles neurologiques acquis ou développementaux).

Ces stages préparent votre intégration dans les milieux d’internat, y compris au sein du Consortium d’internat en psychologie clinique et neuropsychologie clinique de l’Université de Montréal. Un Guide de l’intervenant vous est remis au début de chaque année de stage.

Stages au doctorat (D. Psy.)

Les stages donnent accès à une clientèle de tout âge (enfants, adolescents, adultes, aînés) présentant des problématiques variées. Ces stages sont répartis tout au long du parcours doctoral et sont adaptés en fonction de l’option clinique choisie.

Les étudiants inscrits dans l’option psychologie clinique du programme effectueront leurs stages à la Clinique universitaire de psychologie, au pavillon Marie-Victorin, sur le campus principal de l’UdeM.

Ceux et celles inscrits dans l’option neuropsychologie clinique effectueront, quant à eux leurs stages à la Clinique psychosociale interprofessionnelle, située au Campus de l’UdeM à Laval.

Ces stages préparent votre intégration dans les milieux d’internat, y compris au sein du Consortium d’internat de psychologie clinique et de neuropsychologie clinique de l’Université de Montréal. Un Guide de l’intervenant vous est remis au début de chaque année de stage.

Programme d’internat (Psychologie clinique et Neuropsychologie clinique)

Lors de sa quatrième année, l’étudiant qui est en voie de compléter sa scolarité et qui a déposé son essai doctoral effectue son internat. Un nombre total de 1600 heures en psychologie clinique et neuropsychologie clinique est requis. L’internat peut s’effectuer au sein du Consortium d’internat de l’Université de Montréal, du Réseau nord-américain d’internats agrées (APPIC) ou en Europe (sous condition).

Descriptif du programme d'internat 2019-2020

Consortium de psychologie clinique et de neuropsychologie clinique de l’Université de Montréal

Les membres affiliés et le Département de psychologie de l’Université de Montréal ont uni leurs efforts afin de constituer ce consortium dont l’objectif premier est d’offrir une formation de haut calibre aux étudiants en psychologie clinique et en neuropsychologie clinique.

Le Consortium regroupe le Département de psychologie de l’Université de Montréal et 13 établissements qui ont accepté d’élaborer un programme d’internat commun.

Les membres affiliés :

*CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal:

  • Centre de réadaptation en dépendance de Montréal - Institut universitaire
  • Centre jeunesse de Montréal – Institut universitaire
  • CLSC du Plateau-Mont-Royal (anciennement CSSS Jeanne-Mance)
  • Institut de réadaptation Gingras-Lindsay de Montréal
  • Institut universitaire de gériatrie de Montréal
  • Institut universitaire sur la réadaptation en déficience physique de Montréal (anciennement Centre de réadaptation Lucie-Bruneau

*CIUSSS de l'Est-de-l'Ile-de-Montréal:

  • Hôpital Maisonneuve-Rosemont
  • Institut universitaire en Santé Mentale de Montréal

*CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal:

  • Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal/Hôpital Albert-Prévost
  • Hôpital Rivière-des-Prairies

*Centre hospitalier de l’Université de Montréal

*Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine de Montréal/Centre de réadaptation Marie-Enfant

*Institut Philippe-Pinel de Montréal (pas d'offre pour l'année 2019-2020)

La mission première du programme d’internat en psychologie clinique et en neuropsychologie clinique est de préparer les futurs psychologues à poursuivre une carrière empreinte des plus hauts standards de compétence tant dans le domaine des pratiques cliniques que dans celui de la recherche appliquée. À travers toutes ses activités de formation, le programme d’internat met en évidence les valeurs fondamentales suivantes : 

  • l’éthique professionnelle;
  • la pratique professionnelle basée sur des données scientifiques;
  • le respect et l'intégrité;
  • la formation diversifiée;
  • la diversité socioculturelle.

 

 

Programme d’internat (Psychologie du travail et des organisations)

Les internats Psy 7796 & 7797

Les internats se déroulent en milieu réel (dans une organisation –public ou privée- ou un cabinet de consultant). l’internat sert au développement chez l’Étudiant d’ une ou plusieurs compétences essentielles tel que définies par l’OPQ. Chaque étudiant identifie son milieu d’internat et le ‘maitre d’internat’ –le responsable de l’organisation qui supervisera l’étudiant. L’étudiant consignera ces détails dans un ‘plan de travail’ qui doit être soumis a et approuvé par l’Université.

 

Les Objectifs des internats

1. Favoriser le transfert des connaissances théoriques et pratiques ainsi que des compétences techniques et personnelles acquises au cours de la formation universitaire,

2. Favoriser l’acquisition de connaissances et d’habiletés spécifiques à un milieu de travail et à un type de population, et ce, tant au plan de l’évaluation que de l’intervention,

3. Développer la responsabilité et l’éthique professionnelles des étudiants,

4. Sensibiliser les étudiants aux relations interdisciplinaires et aux attitudes nécessaires au bon fonctionnement d’équipes professionnelles,

5. Stimuler l’esprit critique des étudiants et susciter un regard lucide sur leur évolution personnelle et professionnelle.

L’internat *

  •  « Doit comporter un minimum de 1 600 heures de formation pratique supervisée, dont un minimum de 600 heures de contact client, incluant au moins 400 heures de contact direct.

    Le reste des heures de contact-client pourrait être complété par du contact indirect, dont un minimum de 200 heures de supervision, incluant 100 heures de supervision individuelle; le reste des heures de supervision pourrait être de la supervision de groupe ».

Le milieu d’internat

  • « Les 1600 heures d’internat sont effectuées dans un, deux ou, au maximum, trois milieux différents ;

  • Le milieu d’internat présente une structure administrative identifiant un responsable des activités d’internat (Le Maître d’internat);

  • Le milieu offre un programme de formation structuré suivant une séquence où les activités variées de formation augmentent en approfondissement ;

  • La principale méthode d’apprentissage proposée aux internes est expérientielle ;

  • La supervision est régulière et adaptée au degré croissant de responsabilité de l'interne ».

 

Les sept domaines de compétences de L’Ordre des Psychologues du Québec

Le doctorant devra identifier la ou les compétences à développer et qui feront l’objet d’une

évaluation au cours et au terme de l’internat.

Les 7 domaines de compétences exigées par l’OPQ sont:

  • Relations interpersonnelles
  • Évaluation
  • Intervention
  • Recherche
  • Éthique et déontologie
  • Consultation
  • Supervision

L’analyse des activités de l’internat et son approbation reposeront sur le respect des quatre conditions suivantes :

A. L’objectif de l’internat : le doctorant devra spécifier la ou les compétences (exigées par l’OPQ) que l’internat vise à développer.

B. La pertinence de l’internat : le doctorant devra spécifier la ou les activités et les tâches spécifiques, qui seront entreprises et qui serviront au développement des compétences visées.

C. Le Maître d’internat : le doctorant devra spécifier et préciser les compétences du Maître d’internat dans le (les) domaine (s) précis des compétences visées pour son internat.

D. La supervision de l’internat : le doctorant devra spécifier les modalités de supervision qui seront appliquées par le Maître d’internat.

Il lui faudra aussi préciser les liens entre les tâches ou les activités prévues en concordance avec les compétences préalablement identifiées.

Il est important de souligner que le projet d’internat devra obligatoirement être approuvé par l’Université.

 

Qualification du maître d’internat*

« Le superviseur (Maître d’internat) doit être membre de l'Ordre et, le cas échéant, être habilité à exercer les activités professionnelles qu'il supervise et posséder un minimum de 2 années d'expérience pratique dans le domaine de pratique visé par le programme, par l’internat à compléter, s'il est titulaire d'un doctorat, et un minimum de 6 années d'expérience s'il est titulaire d'une maîtrise.

« Une personne qui est membre d'un autre ordre professionnel peut être superviseur si elle est habilitée à exercer les activités professionnelles qu'elle supervise, si sa compétence et son expérience sont équivalentes à celles exigées du superviseur membre de l'Ordre et si une relation de coopération active et continue est établie entre cette personne et le responsable des activités de formation pratique pour le compte de l'université ».

« Le superviseur ne doit pas avoir fait l'objet, au cours des 3 années précédant la supervision, d'une décision lui imposant, en vertu de l'article 55 du Code des professions (chapitre C-26), un cours ou un stage de perfectionnement ni d'une décision rendue par un ordre professionnel, un conseil de discipline ou le Tribunal des professions ayant eu pour effet de le radier, ou de limiter ou de suspendre son droit d'exercer des activités professionnelles ».

 

Secteur du travail et des organisations *

« Un aménagement est possible pour les programmes de doctorats avec un profil de formation en psychologie du travail et des organisations, et ce, afin tenir compte des particularités de ce secteur de pratique ».

 

Supervision vs encadrement milieu*

« L’encadrement milieu » effectué par une personne détenant les compétences professionnelles requises, de concert avec l’encadrement offert par le superviseur psychologue attitré par l’université, est reconnu comme de la supervision, dans la mesure où l’université s’assure que « l’encadrement milieu » répond aux exigences de l’université et de l’Ordre, en particulier ce qui relève de l’acquisition des compétences professionnelles.

« L’encadrement milieu » doit survenir seulement lorsqu’il existe une entente formelle entre le milieu d’accueil et l’université quant au partage des responsabilités visant la supervision. Ce processus prévoit un mécanisme d’évaluation des compétences professionnelles de la personne répondante dans le milieu en lien avec sa capacité à assumer une fonction de supervision ».

 

Entente avec le milieu organisationnel.

Dans son offre de services, le doctorant devra inclure une brève description du contexte organisationnel et du service dans lequel se déroulera son internat, les objectifs du mandat, les responsabilités mutuelles (doctorant, organisation et Maître d’internat), les activités et les étapes prévues, l’échéancier établi, la rémunération, la couverture d’assurances et les clauses de confidentialité.

Dans sa lettre d’entente, le doctorant devra identifier :

  1. les compétences à développer,
  2. les modalités prévues pour le développement de ces compétences et,
  3. les ressources qui soutiendront le développement des compétences visées.

Finalement, la lettre d’entente devra être signée par le Maître d’internat et le doctorant et, elle devra aussi être soumise pour approbation au responsable des internats du département Psy I/O de l’Université qui y confirmera, par sa signature, l’autorisation de s’y inscrire.

 

Évaluation de l’internat

À la fin de l’internat, le doctorant devra rédiger un rapport destiné au Maitre d’internat et au représentant universitaire des internats, qui comportera deux volets :

1) Le compte rendu de son autoévaluation, des activités réalisées et du développement des compétences identifiées, ainsi que ses commentaires sur son expérience pratique.

2) La répartition des heures de son internat en utilisant la nomenclature des compétences de l’OPQ.

Le Maitre d’internat attribuera une note pour chaque domaine de compétence évaluée, selon le système de notation adopté par le département de psychologie (grille d’évaluation de l’internat).

Il devra aussi documenter son évaluation par ses observations et des commentaires clairs, précis et détaillés.

Le contenu de l’évaluation devra être communiqué au doctorant afin qu’il profite de cette évaluation pour améliorer la qualité de ses contributions.

 

*Extrait du Manuel de l’ordre des psychologues du Québec 2016.